Le sac indien Neil Young

 








Dans le cadre de ma boutique vertjespere, le défi du mois avait le thème suivant :

détournement, récup'. Ne rien acheter, faire avec les moyens du bord !

 


Donc, j'ai fouillé dans mes réserves et mes nombreuses boîtes... J'avais bien ma petite idée.

J'ai trouvé du vieux lin patiné et une chute de coton pour la doublure dans mes réserves de tissus.

Une photo de Neil Young dans ma collection de photos d'artistes.

J'ai également récupéré dans un tiroir deux feuilles de transfert t.shirt qui avaient au moins quinze ans et de vieux feutres textiles oubliés ... Heureusement qu'ils n'étaient pas complètement secs, car le transfert a si mal fonctionné que j'ai été obligée de tout redessiner aux feutres noir et gris. Ce qui est plutôt bien, en fin de compte, car le dessin a maintenant ma patte !


 Ce sac n'a pas été vendu, car il était destiné à Franck qui vit dans la forêt et nous a si bien reçu dans sa belle maison en bois, parmi ses guitares et ses vinyles, avec les Dogs, Jayhawks, Tom Petty, les TSOOLS et j'en passe... et Neil Young, bien sûr, dont il est accro. depuis pas mal de temps maintenant. Neil Young aime les indiens... d'où la frise du haut qui contraste joliment avec la chemise à carreaux, je trouve.

Pour une fille, j'aurais ajouté de la couleur, des plumes, des franges... mais Franck aime la sobriété, il va à l'essentiel. 

Ce sac indien Neil Young servira tout aussi bien de sac à vinyles pour aller à la démothèque, de sac à courses pour le marché de Périgueux ou de sac à pain pour conserver les tourtes au levain.

 

En réalité, Franck l'a accroché au porte-manteau de façon à pouvoir le regarder. Il ne veut pas s'en servir... C'est devenu un sac tableau, voilà tout !.


 

Écrire commentaire

Commentaires : 0