· 

Nous qui n'existons pas de Mélanie Fazi

Nous qui n’existons pas

Mélanie Fazi

Dystopia Édition

 

Mélanie Fazi est essentiellement connue comme une excellente nouvelliste dans le genre Fantastique. Lisez ses recueils de nouvelles et vous comprendrez comme elle sait artistement faire glisser la réalité vers l’insolite. Elle a d’ailleurs été lauréate du Grand Prix de l’Imaginaire pour son premier recueil Serpentine.

 

Cependant, rien de tel ici.

 

Nous qui n’existons pas est une non-fiction, un manifeste écrit à la première personne du singulier pour revendiquer sa différence, dire un trouble existentiel récurrent qui ne se trouve pas de nom. Même s’il est évoqué déjà, entre les lignes, dans ses histoires écrites sous l’étiquette « Étrange ». En effet, quoi de mieux que les genres de l’Imaginaire pour réinventer un monde où l’altérité est libérée de tout jugement de valeur.

 

Ce texte se lit d’une traite. Son absolue sincérité nous renvoie forcément à nos propres interrogations sur nous-même, à nos propres différences qui ne sont peut-être pas si épouvantables finalement, parce que partagées par d’autres qui tout comme nous se masquent, se cachent et ne se disent pas.

 

 

Le courage de se montrer enfin autre, de s’affirmer, d’exister et par là-même de faire exister ceux qui nous ressemblent… un acte auquel je rends hommage, infiniment. CB

Commentaires: 0