Broderies au ruban

Toujours pour le défi du mois de ma boutique Vertjespere, j'ai réalisé ces broderies naïves sur du lin naturel.

La seconde a été travaillée comme une suspension décorative. Je l'ai matelassée et doublée de soie. Elle m'a été achetée par un ami pour être remise en cadeau à un groupe de peintres fantastiques japonais. 

Lire la suite 0 commentaires

Écureuil et attrape-rêves

Avec la rentrée, voici venir l'automne. Il est temps de penser, comme l'écureuil, à rentrer des provisions pour l'hiver. Il est temps de penser à décorer portes et fenêtres, car lorsque toutes les issues seront bien closes avec du bois brûlant dans le poêle, il sera bon de profiter du nid bien chaud avec des couleurs partout dans la maison. 

Lire la suite 0 commentaires

De la lavande pour Brigitte

 

Encore une fois, j'ai hérité ce talent de brodeuse de ma mère. Cependant, là aussi, j'ai trouvé mon propre style. J'aime construire de petites scènes naturalistes stylisées, inspirées de mon observation des végétaux. J'ai par exemple un coussin paysage avec des plantes, une libellule et un grillon ou un nécessaire à aiguilles qui représente un jardin anglais. Ce type de travail demande du temps et je le réalise quand j'ai une heure ou deux, par-ci par-là. Dans les travaux d'aiguille, la plus grosse difficulté, je trouve, c'est de garder son calme quand les fils s'emmêlent ou font des nœuds... et ça arrive régulièrement, même aux plus expertes. Il y a d'ailleurs encore pire, quand, comme moi on invente à mesure, c'est d'être obligé de défaire ce qu'on vient de tenter parce que cela ne donne pas les résultats espérés.

 

Ces trois sachets de lavande ont été réalisés pour Brigitte qui fête son départ à la retraite. je lui offrirai demain. 

 

0 commentaires

Le sac indien Neil Young

 








Dans le cadre de ma boutique vertjespere, le défi du mois avait le thème suivant :

détournement, récup'. Ne rien acheter, faire avec les moyens du bord !

 


Donc, j'ai fouillé dans mes réserves et mes nombreuses boîtes... J'avais bien ma petite idée.

J'ai trouvé du vieux lin patiné et une chute de coton pour la doublure dans mes réserves de tissus.

Une photo de Neil Young dans ma collection de photos d'artistes.

J'ai également récupéré dans un tiroir deux feuilles de transfert t.shirt qui avaient au moins quinze ans et de vieux feutres textiles oubliés ... Heureusement qu'ils n'étaient pas complètement secs, car le transfert a si mal fonctionné que j'ai été obligée de tout redessiner aux feutres noir et gris. Ce qui est plutôt bien, en fin de compte, car le dessin a maintenant ma patte !


 Ce sac n'a pas été vendu, car il était destiné à Franck qui vit dans la forêt et nous a si bien reçu dans sa belle maison en bois, parmi ses guitares et ses vinyles, avec les Dogs, Jayhawks, Tom Petty, les TSOOLS et j'en passe... et Neil Young, bien sûr, dont il est accro. depuis pas mal de temps maintenant. Neil Young aime les indiens... d'où la frise du haut qui contraste joliment avec la chemise à carreaux, je trouve.

Pour une fille, j'aurais ajouté de la couleur, des plumes, des franges... mais Franck aime la sobriété, il va à l'essentiel. 

Ce sac indien Neil Young servira tout aussi bien de sac à vinyles pour aller à la démothèque, de sac à courses pour le marché de Périgueux ou de sac à pain pour conserver les tourtes au levain.

 

En réalité, Franck l'a accroché au porte-manteau de façon à pouvoir le regarder. Il ne veut pas s'en servir... C'est devenu un sac tableau, voilà tout !.


 

0 commentaires